15.6 C
Belgique

La personne la plus riche du monde en 2024

Issu d’une famille fortunée, cet homme de goût français a transformé des millions en centaines de milliards en près de quatre décennies.

Pour la deuxième année consécutive, le magnat des produits de luxe Bernard Arnault est la personne la plus riche du monde, occupant la première place sur la liste des milliardaires de Forbes. Il est 22 milliards de dollars plus riche qu’en 2023, grâce à une nouvelle année record pour son conglomérat de produits de luxe, LVMH, qui possède un empire de 75 marques très convoitées, dont Louis Vuitton, Christian Dior et Sephora. Le groupe a annoncé un bénéfice net de 16,5 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 94 milliards de dollars en 2023, ce qui a entraîné une hausse de 5 % de ses actions au cours de l’année écoulée.

Le magnat de 75 ans possède une fortune estimée à 233 milliards de dollars sur la liste annuelle de Forbes, ce qui lui donne une avance de 38 milliards de dollars sur son plus proche adversaire, Elon Musk, qui a conservé la deuxième place cette année. Cet écart est plus important que l’année dernière, où il avait dépassé Musk de 31 milliards de dollars. Alors que les tribulations très médiatisées de Musk en 2023 ont entamé sa richesse – notamment lorsqu’un juge du Delaware a annulé en janvier son attribution d’options sur actions Tesla en 2018 -, Arnault a connu douze mois bien meilleurs. En avril 2023, LVMH est devenue la première entreprise européenne à atteindre une capitalisation boursière de 500 milliards de dollars.

Cette année marque la 28e apparition consécutive d’Arnault dans le classement Forbes des milliardaires du monde. Il y est entré pour la première fois en 1997, avec une fortune estimée à 3,1 milliards de dollars. Ce chiffre, corrigé de l’inflation, serait d’environ 6 milliards de dollars aujourd’hui, ce qui signifie que M. Arnault a ajouté plus de 200 milliards de dollars à son patrimoine net grâce à la croissance de LVMH au cours des deux dernières décennies. Il a rapidement gravi les échelons, se hissant parmi les 20 premières fortunes en 2005 (17 milliards de dollars), puis devenant la quatrième fortune mondiale en 2011 (41 milliards de dollars). Sa fortune a fait un bond gigantesque en 2018, passant de 41,5 milliards de dollars l’année précédente à 72 milliards de dollars, bien qu’il soit toujours classé quatrième. En 2023, il a dépassé Elon Musk pour devenir pour la première fois la personne la plus riche du monde sur la liste annuelle de Forbes.

Bien que connu pour ses acquisitions coûteuses de détaillants de luxe tels que Tiffany & Co. et ses collaborations avec des stars de premier plan comme Rihanna et sa marque Fenty Beauty, LVMH a réalisé moins d’opérations l’année dernière. LVMH a pris une participation majoritaire dans Château Minuty, le deuxième producteur de vins rosés de la région du sud de la Provence, et a racheté le fabricant de lunettes de luxe Barton Perreira, basé à Los Angeles, en novembre. Un mois plus tard, elle a vendu 80 % de l’opérateur de lignes de croisière Starboard & Onboard Cruise Services à un groupe d’investisseurs privés. Les montants des transactions n’ont pas été divulgués.

Au cours d’une année plus calme, M. Arnault s’est efforcé de consolider son plan de succession, c’est-à-dire de maintenir le contrôle de la famille. En janvier, il a proposé d’ajouter ses fils Alexandre et Frédéric au conseil d’administration de LVMH, où ils rejoindraient ses deux enfants aînés, Antoine et Delphine. Les actionnaires voteront pour approuver ou rejeter les nominations le 18 avril. Ce plan s’inscrit dans le prolongement d’une décision prise en 2022, lorsqu’il a réorganisé sa société holding, Agache, pour donner des parts égales à ses cinq enfants. Le contrôle d’Agache qui détient la plupart des actions de la famille dans LVMH –  par les enfants -combiné à leur présence au conseil d’administration de LVMH garantit que les Arnault conserveront le contrôle du plus grand empire du luxe au monde pour les années à venir. Forbes attribue la valeur de toutes les actions LVMH de la famille à M. Arnault plutôt qu’à ses enfants, étant donné le contrôle qu’il exerce sur l’entreprise.

Si tout se passe comme prévu, les enfants Arnault perpétueront l’héritage de leur père. « Notre père est très compétitif. Il n’aime pas perdre », a déclaré Frédéric Arnault, le deuxième plus jeune de ses enfants et le PDG de la division montres de LVMH, à Forbes en 2019. « C’est quelque chose qu’il nous a transmis ».

A la une