17.4 C
Belgique

Les frères et sœurs belges à l’origine du Moonbird ont levé 5 millions d’euros l’année dernière grâce à leur dispositif de réduction du stress

Alors que le nombre de personnes souffrant de burn-out, de troubles anxieux et d’insomnie ne cesse d’augmenter, la respiration devient un moyen de détente et pour trouver la paix intérieure de plus en plus populaire. Les frères et sœurs, et désormais partenaires commerciaux, Michael et Stefanie Broes, en ont fait l’expérience. En 2021, ils fondent Moonbird, un appareil destiné à contrôler la respiration, et sont parvenus à atteindre un chiffre d’affaires de près de 5 millions d’euros en 2023.

Situé dans le centre d’Anvers, leur usine produit entre 100 et 200 Moonbirds par jour. La création innovante du duo anversois a été vendue plus de 35 000 fois en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni. Guidés par de grandes ambitions, Stefanie et Michael se préparent à conquérir le marché Américain en 2024. D’où ils viennent d’ailleurs de rentrer, après avoir participé au salon technologique Consumer Electronics Show de Las Vegas. Bien qu’un tel emplacement pour un stand coûte 10 000 euros, le jeu en valait la chandelle : « Il est difficile de savoir exactement combien d’applications en ont découlé, mais au moins de nombreuses pistes ainsi que des contacts ont été créés », a déclaré Michael Broes à Forbes Belgium.

L’OUTIL

L’outil est en réalité très simple : Moonbird est un coach respiratoire tactile se dilatant et se contractant dans sa main. Il suffit de suivre le rythme en inspirant lorsque l’appareil se dilate et en expirant lorsqu’il se contracte à nouveau. L’application fournit un biofeedback en temps réel sur votre Fréquence Cardiaque et la Variabilité de votre Fréquence Cardiaque (FC, VFC). De plus, il est possible d’ajuster vos exercices à votre propre rythme respiratoire.

moonbird

C’est Stefanie qui a proposé l’idée à Michael : luttant contre l’insomnie, elle pratiquait de la méditation et de la pleine conscience depuis des années… Ces exercices de respiration se sont avérés être la solution contre ses insomnies. En parallèle, grâce à sa formation scientifique (doctorat en recherche sur le cancer), elle s’est intéressée à la littérature sur la « respiration lente ». C’est ainsi qu’est née l’idée de « Moonbird ».

Après tout, la science était déjà présente, c’est juste qu’il n’existait pas encore de solution accessible. Stefanie Broes déclare : « Si les médicaments peuvent parfois être la solution, ils ne sont pas toujours nécessaires. Il existe bien d’autres techniques avérées vers lesquelles les gens peuvent se tourner, et c’est là que l’importance du travail sur la respiration prend tout son sens. »

C’est un soir, lors d’un dîner avec son frère qu’elle lui a soumis l’idée, qu’il a immédiatement appréciée. Au cours de la conversation, leur colocataire, souffrant également d’insomnie, a évoqué que son médecin lui avait aussi conseillé de faire des exercices de respiration. Bien que ces exercices lui aient été expliqués auparavant, il avait déjà oublié comment les exécuter correctement… Par coïncidence, un autre des colocataires est arrivé le soir même, expliquant qu’il devait également pratiquer des exercices de respiration pour réduire ses crises d’angoisse. Malheureusement, son stress n’a cessé d’augmenter due à la mauvaise exécution des exercices donnés.

FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Souvent, ce ne sont pas deux formations identiques qui se renforcent l’une l’autre, mais plutôt des compétences complémentaires. Chez Moonbird, c’est Stefanie qui a une formation scientifique/juridique. Elle a étudié les sciences biomédicales et a ensuite fait un doctorat en recherche contre le cancer. Elle a obtenu un LLM en droit de la propriété intellectuelle et des technologies de l’information. Michael lui, a une formation en finance et technologie. Il a géré des fonds d’investissement et développé des algorithmes pour des systèmes d’investissement automatisés, avec une passion pour le code, les données et la technologie. « Ensemble, nous avons donc couvert une bonne partie des compétences nécessaires pour nous lancer dans ce projet », explique Michael. « Nous n’avons jamais eu l’intention explicite de créer une entreprise ensemble, mais c’était une suite logique. Nous formions une bonne équipe ».

moonbird
Fondateurs Stefanie en Michael

SÉRIES D’INVESTISSEMENTS

Lorsque l’idée est née, Stefanie et Michael ont immédiatement cherché à la concrétiser. La première validation qu’ils ont obtenue a été la subvention d’un projet de médecins pour l’aide aux problèmes reliés au sommeil. Avec leurs soutiens, les frères et sœur Broes ont commencé à postuler à imec.istart et au fonds d’innovation BlueHealth et ont investi leurs premiers 100 000 euros. Des business angels sont ensuite entrés en jeu et, un an et demi plus tard, ils ont levé près d’1,2 million d’euros lors de leur tour de table auprès des investisseurs Akiles et ScaleFund. Entre-temps, VLAIO leur a également accordé des subventions pour des projets de plus grande envergure. Pour financer cette croissance, une autre partie est entrée en jeu avec 1 million d’euros et Stefanie et Michael ont levé des fonds auprès de plusieurs banques. Lors d’un récent tour de table, Moonbird a levé un million supplémentaire qui sera utilisé pour l’expansion internationale. « Nous avons investi dans des actions et nous pouvons désormais desservir les États-Unis à grande échelle », expliquent-t-ils. Outre Akiles, ScaleFund et imec.istart, la société d’investissement flamande PMV, Buysse & Partners et d’autres investisseurs privés, ont aussi apporté leur contribution.

Ils ont également investi les capitaux levés dans l’équipe, le marketing, le développement de produits/R&D et les fonds de roulement : « Nous avons continué à développer notre produit, à écouter les commentaires de nos clients et à investir sur de nouveaux marchés. Lorsque vous vous développez, vos besoins en fonds de roulement augmentent également. Ceux-ci doivent être co-financés et cette levée de fonds a constitué un élément important de nos besoins en capitaux ».

RECOMMANDATIONS

Étant donné que le produit est entièrement nouveau, les gens ne le recherchent pas automatiquement… Il faut donc compter sur les premiers utilisateurs et sur les recommandations des professionnels de santé. Stefanie et Michael reçoivent de nombreuses réponses reconnaissantes de la part de personnes qui souffrent de stress et d’insomnie depuis des années. CM et Helan les soutiennent en offrant des réductions pour Moonbird, et deux caisses d’assurance maladie néerlandaises proposent également un remboursement partiel. « Bien entendu, ils ne le feraient pas s’ils ne croyaient pas au produit », précisent-t-ils.

Moonbird est disponible en ligne sur le site www.moonbird.life au prix de 179 euros.

Moonbird

Photos : Christine Smeyers Soulstudio.be

Daphne Dorgelo
Daphne Dorgelo
Daphne Dorgelo (1996) travaille chaque semaine pour Forbes, où elle rédige des articles sur le style de vie luxueux, le leadership, l'innovation, les tendances et, bien sûr, les entrepreneurs belges inspirants. Sa passion pour le journalisme et les médias s'est manifestée dès son plus jeune âge. Après avoir obtenu une licence en information aux Pays-Bas, elle s'est installée dans la ville belge du diamant il y a six ans, après avoir obtenu un master en journalisme à la KU Leuven d'Anvers. Cela fait maintenant huit ans qu'elle écrit en tant que pigiste pour divers magazines, dont quatre ans pour des magazines de style de vie belges tels que L'OFFICIEL, Fifty & Me et ELLE.

A la une