17.4 C
Belgique

Revirement de Trump sur le Bitcoin et ralliement de DeSantis: l’avenir des cryptomonnaies à un tournant?

L’ancien président Donald Trump a récemment opéré un changement notable dans sa position vis-à-vis du Bitcoin, s’éloignant de son regard historiquement critique sur les cryptomonnaies. Cette évolution coïncide avec le ralliement récent de Ron DeSantis, gouverneur de Floride et fervent défenseur du Bitcoin, à la candidature présidentielle de Trump en 2024.

Donald Trump et le Bitcoin : un revirement stratégique ?

L’ancien président Donald Trump a récemment opéré un changement notable dans sa position vis-à-vis du Bitcoin, s’éloignant de son regard historiquement critique sur les cryptomonnaies.

Ce changement a été particulièrement visible lors de son passage sur l’émission « The Ingraham Angle » de Fox News ce 23 février 2024, où il a reconnu la popularité croissante du Bitcoin, notamment chez les jeunes, tout en maintenant sa préférence pour la monnaie traditionnelle, le dollar.

Les remarques nuancées de Trump signalent une ouverture à la nature décentralisée du Bitcoin, tout en reconnaissant la nécessité potentielle d’une surveillance réglementaire. « Franchement, il a pris son envol et il faudra probablement le réguler, comme vous le savez », a suggéré Trump, reconnaissant la dynamique florissante de la monnaie et son intégration croissante dans les systèmes de paiement.

« Beaucoup de gens l’adoptent. Et de plus en plus, je vois des gens vouloir payer en Bitcoin », a-t-il ajouté, soulignant l’acceptation croissante de la monnaie numérique.

Cela représente un pivot important par rapport aux positions précédentes de Trump en 2021, où il s’était ouvertement opposé au Bitcoin et aux cryptomonnaies en général, les qualifiant de « basées sur du vent » et allant même jusqu’à appeler le Bitcoin une « arnaque » concurrençant le dollar.

Cependant, les actions et déclarations récentes de Trump brossent un tableau complexe de son engagement avec le secteur des monnaies numériques. Malgré ses critiques, il a participé activement au marché des cryptomonnaies, lançant trois collections de NFT (Jetons Non Fongibles), la dernière étant la « Mugshot Edition » en décembre 2023. Ces initiatives, associées à sa décision de liquider des Ethereum (ETH) d’une valeur de plusieurs millions provenant de ventes de NFT, illustrent une approche plus pragmatique face au paysage en évolution des actifs numériques.

L’évolution de la perspective de Trump sur le Bitcoin et les cryptomonnaies pourrait avoir des implications importantes pour le secteur, notamment à la lumière des politiques réglementaires américaines. Un article publié par le Politico le 8 janvier spéculait qu’une victoire de Trump en 2024 pourrait faire pencher le balancier réglementaire en faveur de l’industrie des cryptomonnaies. Des personnalités de premier plan de la politique américaine ont affirmé que la posture « anti-establishment » de Trump pourrait conduire à un régime réglementaire plus clément pour les cryptomonnaies.

En outre, Trump s’est fermement opposé au développement d’une monnaie numérique de banque centrale américaine (CBDC), craignant une ingérence excessive du gouvernement et des conséquences pour les libertés individuelles. Trump a exprimé une position claire contre la création d’une CBDC, citant les dangers de la tyrannie gouvernementale et l’impératif de protéger l’autonomie financière des Américains.

Le contraste entre les positions passées et présentes de Trump souligne un récit plus large d’adaptation et de reconsidération dans le monde dynamique de la finance numérique. Son rejet initial du Bitcoin en tant que monnaie viable, ainsi que ses inquiétudes concernant ses implications pour le système financier, contrastent fortement avec sa reconnaissance actuelle de son acceptation grandissante et de ses besoins réglementaires potentiels.

DeSantis, un fervent défenseur du Bitcoin

DeSantis a fait de la Floride un État pionnier en matière d’adoption des cryptomonnaies. Il a signé une loi autorisant les entreprises à payer leurs impôts en cryptomonnaies et a créé un fonds d’investissement en cryptomonnaies pour les investisseurs publics. Il voit dans ces nouvelles technologies un moyen de renforcer la souveraineté financière des citoyens et de réduire l’influence de la Réserve fédérale.

L’influence de DeSantis sur Trump est une question cruciale. Le soutien de DeSantis apporte à Trump une base de soutien importante en Floride, un État clé pour les élections présidentielles. De plus, DeSantis est un poids lourd du Parti républicain et un potentiel candidat à la présidence en 2028.

Plusieurs facteurs pourraient influencer Trump :

L’alignement politique : DeSantis et Trump partagent en grande partie les mêmes valeurs et les mêmes objectifs politiques.

Le charisme et l’expérience : DeSantis est un politicien expérimenté et charismatique capable de persuader les autres.

L’importance de la Floride : La Floride est un État important pour les républicains, et le soutien de DeSantis pourrait être crucial pour la victoire de Trump.

Un enjeu important pour l’avenir des cryptomonnaies

La position de Trump sur les cryptomonnaies aura un impact majeur sur leur développement aux États-Unis. Si DeSantis parvient à le convaincre des avantages du Bitcoin et des autres cryptomonnaies, cela pourrait ouvrir la voie à une réglementation plus favorable à l’innovation dans ce domaine.

Deux scénarios possibles s’avèrent possibles. Soit DeSantis parvient à convaincre Trump des avantages des cryptomonnaies, et Trump adopte une position plus positive à leur égard. Soit Trump et DeSantis trouvent un terrain d’entente, avec Trump acceptant certaines concessions sur les cryptomonnaies en échange du soutien de DeSantis.

Conclusion

L’approbation par la Securities and Exchange Commission (SEC) des spot Bitcoin ETFs le 10 janvier dernier a marqué un tournant majeur pour l’industrie des crypto-monnaies. Cette décision historique a conféré une légitimité accrue à ces actifs numériques qui sont désormais sur le devant de la scène financière traditionnelle.

Un ETF (Exchange Traded Fund) est un produit financier qui suit un indice sous-jacent, comme un panier d’actions ou d’autres actifs. Les ETFs Bitcoin investissent dans le Bitcoin, permettant aux investisseurs d’accéder à cette classe d’actifs en toute simplicité, via leur compte de courtage traditionnel sans devoir ouvrir un compte sur un Exchange de cryptomonnaies. L’approbation des ETFs Bitcoin par la SEC symbolise un point de non-retour pour l’industrie. En effet, cela implique que les régulateurs, autrefois sceptiques, reconnaissent désormais le Bitcoin comme un actif financier légitime. Cette décision a ouvert la porte à un afflux d’investissements institutionnels, contribuant à la croissance et à la maturation du marché des crypto-monnaies.

Le ralliement de DeSantis à Trump et l’évolution de la position de Trump sur le Bitcoin pourraient donc aussi avoir des implications positives importantes pour l’avenir des cryptomonnaies aux États-Unis et dans le monde. Le succès de DeSantis à influencer Trump reste à déterminer, mais il est clair que cette alliance stratégique pourrait avoir un impact majeur sur l’avenir des cryptomonnaies.

Il est vrai que dans un certain sens le Bitcoin incarne les idéaux américains : individualisme, décentralisation, marchés ouverts et innovation technologique.

Bitcoin est une force disruptive qui remet en question les systèmes financiers traditionnels et crée une toute nouvelle classe d’actifs. Cet esprit pionnier et cette volonté de se réinventer sont souvent perçus comme typiquement américains.

Cependant le Bitcoin transcende toutes les frontières nationales et possède une base d’utilisateurs extrêmement diversifiée et internationale. Environ 1,7 milliard d’adultes dans le monde n’ont pas accès aux services financiers traditionnels. Cela représente environ un quart de la population mondiale adulte. Ce sont principalement des personnes vivant dans des zones où les infrastructures sont peu développées. Ce sont aussi des personnes à faibles revenus qui n’ont pas les moyens d’ouvrir un compte bancaire. Et dans de nombreux pays en développement, les femmes sont moins susceptibles que les hommes d’avoir un compte bancaire. Les détracteurs des cryptomonnaies ne parlent malheureusement jamais de cela car la plupart du temps ces personnes ne font pas partie de leur « business model ».

Jean-Marc Goossens
Jean-Marc Goossens
Jean-Marc Goossens est avocat au Barreau de Bruxelles depuis 1988. Il est expert en droit international d'affaires avec une spécialisation ciblant les investissements aux États-Unis et en Asie. Par la force des choses, il a également dû se spécialiser récemment dans les domaines de la blockchain, des cryptomonnaies et de l'intelligence artificielle.

A la une