16.4 C
Belgique

Feu vert pour une nouvelle entrée de ville à l’Est de Bruxelles

Le projet de Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Défense a été approuvé définitivement par le gouvernement bruxellois. 90 hectares logés à cheval entre Evere et la Ville de Bruxelles sont concernés.

La majeure partie -75 hectares sur 90- du foncier régional stratégique dont la reconversion vient d’être actée in extremis par le gouvernement bruxellois appartient à la Défense.  Il est situé à la frontière entre les Régions bruxelloise et flamande.

Nouvelle entrée de ville

L’ensemble, qui abrite provisoirement une école européenne et les grands procès (Justitia, ex-site de l’Otan), sera définitivement libéré après le déménagement du Quartier Général des armées vers ses nouveaux locaux. Baptisé NHQ, le futur QG de la Défense n’occupera plus qu’environ 11 hectares du site historique bientôt libéré.

Le solde du foncier de la Défense qui sera alors cédé offrira un potentiel foncier unique pour construire par phases en périphérie urbaine un nouveau quartier mixte de taille. Pour cadrer le futur de ce site emblématique bordé par des zones économiques, les cimetières de Bruxelles et de Scharbeek et le Woluweveld, un scénario partagé a été élaboré conjointement par perspective.brussels (pour la Région bruxelloise) et le Departement Omgeving (pour la Région flamande).

NHQ, le nouveau QG de la Défense, sera logé face au nouveau siège de l’OTAN, en bordure du nouveau quartier développé sur les quelque 90 hectares bientôt libérés et cadrés par le PAD Défense. Assar/ArtBuild/Anma Architects

A cet effet, perspective.brussels, le centre d’expertise de référence pour le développement territorial, a été chargé d’élaborer un Plan d’Aménagement Directeur (PAD) établissant les lignes directrices stratégiques et réglementaires pour l’aménagement urbain et paysager du site concerné. Ce dernier vient d’être définitivement approuvé par le gouvernement.

Après ceux ciblant les Casernes d’Ixelles, la Gare de l’Ouest, les quartier Heyvaert, Delta/Herrmann-Debroux et, plus récemment, Mediapark (Schaerbeek), il s’agit du 6ème PAD approuvé définitivement sous cette législature. Restent donc notamment sur la touche pour le prochain gouvernement ceux de Josaphat et du quartier Loi.

Un partenariat interrégional innovant

«L’ambition initiale était de développer un nouveau quartier urbain dense en combinaison avec un grand parc métropolitain de 45 hectares pour créer un nouveau poumon vert pour le nord-est de Bruxelles. Le long de l’avenue Léopold III, le plan prévoit (voir graphique) un nouveau quartier durable et mixte», détaille Antoine de Borman, le CEO de perspective.brussels, qui se félicite de la coopération interrégionale exemplaire avec le Departement Omgeving  et de l’approche ambitieuse qu’elle a permise.

Les différentes fonctions du nouveau quartier et les principaux voisins historiques. © XDGA-architecten

Pour Rudi Vervoort, le Ministre-Président bruxellois en charge du Développement Territorial, cette collaboration fructueuse menée avec la Flandre «doit servir d’exemple pour tous les prochains développements en frontière de ville». 

Dans le cadre de cette mission, perspective.brussels est accompagné d’une équipe pluridisciplinaire composée du bureau d’architectes XDGA, du bureau Michel Desvigne Paysagistes, de Tractebel et d’E-biom.

Pour assurer la cohérence du projet de reconversion du vaste site logé à cheval sur les deux régions, des accords de coopération ont préalablement -et discrètement- été conclus depuis 2016 déjà entre les nombreux acteurs publics concernés. Ils ont finalement permis d’élaborer simultanément un PAD, coté bruxellois, et un GRUP, côté flamand. Les régions ont également été attentives à faire coïncider les calendriers de leurs procédures respectives afin d’organiser les enquêtes publiques conjointement, fin 2023.

A la une