15.6 C
Belgique

Retour en force des acquéreurs belges sur le marché immobilier espagnol

Malgré la hausse du prix moyen des maisons avec vue sur mer en Espagne, l'année 2023 prolonge l’année record 2022 en nombre de ventes à des acheteurs belges, remontés à la 4e position des acquéreurs étrangers.

En Espagne, 15% des acquisitions de biens immobiliers ont été réalisées par des acheteurs étrangers au 4ème trimestre 2023. «Sur base annuelle, on recense un total de 4.566 nouveaux propriétaires originaires de Belgique, dont 1.083 rien que sur le dernier trimestre. Cela représente une moyenne de 12-13 acquisitions par jour», résume Jonathan Buchet, le CEO de Zapinvest Belgique, à l’occasion de la publication des chiffres trimestriels des bureaux d’enregistrement espagnols. 

Le spécialiste de la vente de résidences secondaires en Espagne suit d’ailleurs la tendance du marché local, avec un chiffre d’affaires record, en hausse de 10%. «Si on pouvait attribuer en partie les excellents résultats 2022 au retard de passation des actes notariés suite aux effets de la pandémie, 2023 a démontré qu’on est revenu au niveau d’activité des trois années exceptionnelles 2017-2019, qui sont même surpassées en nombre et en chiffre d’affaires. Et le démarrage de 2024 est dans la même lignée», ajoute le patron. 

Belges dans le Top 4 des acquéreurs étrangers

Les Belges sont remontés depuis quelques mois en 4e position des acquéreurs étrangers: ils représentent à eux seuls 5,6% des nouveaux propriétaires étrangers du 4e trimestre 2023 derrière les Britanniques (9,8%), les Allemands (7,3%) et les Français (6%), et juste devant les Marocains (5,50%).

Les régions espagnoles qui séduisent actuellement le plus les nouveaux propriétaires étrangers sont les Iles Baléares, les régions de Valence (Costa Blanca) et de Murcie (Costa Calida), les Canaries, la Catalogne et l’Andalousie (Costa del Sol).

Hausse des prix

Inexorablement, les prix de l’immobilier en Espagne remontent depuis la fin de la crise des subprimes (vers 2012). Selon Zapinvest, les prix moyens au m² ont augmenté de 8% en trois ans (1983 euros/m² en 2023 contre 1824 euros/m² en 2021), les prix de l’ancien connaissant une hausse un peu plus forte que ceux du neuf. Ces chiffres cachent bien sûr des différences importantes entre les régions du pays. «Nous avons senti en 2023 un glissement de la demande de nos clients belges vers la Costa Blanca, qui reste financièrement plus accessible que la Costa del Sol. Pour un appartement 2 chambres neuf de qualité proche de la côte, il faut désormais y débourser entre 200.000 et 250.000 euros. Et pour une villa avec piscine -toujours sur la Costa Blanca-, on se situe plutôt au-dessus de 350.000 euros hors frais», précise Jonathan Buchet.

Préférer le neuf

Zapinvest commercialise notamment un nouveau projet d’appartements situé à 500 mètres de la plage de Casares, sur la Costa del Sol.

La Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (Directive PEB), qui vient d’être votée cette semaine au Parlement européen, devrait être transposée dès 2025 ou 2026 en Espagne. Et des restrictions de vente voire de location pour les logements n’atteignant pas un PEB E en 2030 et un PEB D en 2033 sont à prévoir.

« Sachant qu’on estime que plus de 80% du parc immobilier espagnol présente des PEB E/F/G, cela risque de faire des remous dans le marché immobilier », prévient le patron, qui conseille donc de bien contrôler le certificat lors de l’achat et de privilégier l’achat neuf sur plan si possible.

Projet neuf à Casares, Costa del Sol.

A la une