16.4 C
Belgique

BuzzyPark Wavre, première communauté d’énergie pour entreprises en Brabant wallon

Après les espaces de coworking BuzzyNest, voici BuzzyPark et ses espaces industriels économes en énergie mis en location pour petites et moyennes entreprises.

Le premier BuzzyPark vient d’ouvrir ses portes avenue Zénobe Gramme, sur les hauteurs de Wavre. Et sur les 24 espaces évolutifs disponibles à la location (dont deux show-rooms en façade), 22 ont déjà trouvé occupant. «C’est dire si l’offre correspondait à une demande réelle à laquelle nous sommes sensibles et devions répondre pour soutenir les jeunes entreprises et l’emploi local…», commente la bourgmestre de Wavre, Anne Masson, présente ce mercredi de bonne heure lors de l’inauguration des lieux aux côtés du président de l’intercommunale provinciale InBW, Christophe Dister, et du secrétaire d’Etat Mathieu Michel, qui a gardé des affinités avec sa province d’origine.

Quinte floche expérimentée

L’idée de BuzzyPark est née d’un partenariat entre entrepreneurs aguerris, tous actifs aujourd’hui dans le secteur immobilier et offrant de surcroît une expertise complémentaire dans le monde de l’entreprise (menuiserie, textile, agroalimentaire, évènementiel, etc.). C’est aussi cette expérience croisée qu’Olivier Marchant (Idustry/Dream Up) et Diego Werrie (Bureau van Dijk  Electronic Publishing), Vincent Andre (Dare2Build), John-John Goossens (BuzzyNest) et Christophe Verstraete (Vesta) ont su mettre en commun à profit pour concevoir des espaces polyvalents, évolutifs et économes en énergie qui répondent au mieux aux besoins actuels des petites et moyennes entreprises.

L’ensemble du parc, réparti sur deux entités.

«Votre métier, c’est vous. Les bâtiments, c’est nous !»

Leur slogan, qu’ils comptent rapidement décliner en commençant par Bierges puis Nivelles: «Votre métier, c’est vous. Les bâtiments, c’est nous!».  Concrètement, BuzzyPark proposera à la location, en Belgique et au Luxembourg, des espaces industriels modulables offrant des surfaces de 50 et 5.000 m². La priorité sera bien sûr donnée aux sites bien localisés permettant aux entreprises hébergées d’avoir un accès facile tant pour la main d’oeuvre qualifiée que pour la clientèle. «A cet effet, les espaces de travail seront particulièrement accueillants et conviviaux. Nos parcs industriels trancheront avec l’offre actuelle sur le segment», précise Diego Werrie. “C’est pour cela que, avec un souci d’adaptation constante, nous privilégions une stratégie de gestion patrimoniale orientée vers la création de valeur durable”, ajoute Olivier Marchant, qui insiste également sur la rapidité de construction du premier parc -378 jours- en remerciant au passage tous les partenaires du projet immobilier.

Réseaux d’énergies autonomes et économes

Les futurs parcs sous gestion trancheront également -voire surtout- en matière d’économies d’énergie(s). Une gestion thermique économe et précieuse en termes de décarbonation sera assurée via à un système entièrement géothermique associé à des pompes à chaleur garantissant un chauffage et un refroidissement sans recours aux énergies fossiles.

Ce système partagé a été installé et sera monitoré par les entreprises spécialisées Resolia (bureau d’études) et Karno (réseaux de chaleur). Pour Gregory Meys, le CEO de Karno, “Installer des pompes à chaleur couplées à 8 sondes géothermiques était une opportunité unique pour Karno de démontrer son expertise en Wallonie et d’amener en Belgique les meilleures pratiques européennes».  «La seule géothermie valorisée est un axe structurant de décarbonation. L’enjeu est d’allier circularité et efficacité tout en favorisant le développement économique de BuzzyPark au travers d’une communauté d’énergie», ajoute Pierre Baijot, le CEO de Resolia.

Quant au partenariat signé avec RaYSun et qui couvre tant l’installation que la gestion opérationnelle et la maintenance, il vise à établir l’une des premières communautés d’énergie en Wallonie. L’énergie produite à partir de panneaux photovoltaïques installés sur tous les toits du parc industriel sera partagée entre les entreprises locataires et alimentera les bornes de recharge du site et les pompes à chaleur utiles pour la géothermie. Concrètement, l’objectif du projet est de déployer une installation solaire d’une capacité de 229 kilowatts crête constituée de 550 panneaux photovoltaïques et générant 215 MWh par an.

Dans une deuxième phase du projet, il est prévu d’étendre la communauté d’énergie aux entreprises voisines au sein du zoning de Wavre Nord. Selon Max Boutsen, le COO de RaYSun, ce premier partenariat du genre n’est que la première étape d’un plan plus ambitieux visant à faire des communautés d’énergie un des moteurs de la transition énergétique.

22 des 24 espaces disponibles à la location sont déjà occupés par des entreprises.

Nivelles dans le viseur

Dès le mois prochain, le petit BuzzyPark de Bierges accueillera des équipes dès deux personnes et des espaces de stockage à partir de 30 m². Logé près du Moulin de Bierges et de Walibi, ce site se positionne comme l’incubateur idéal pour les startups.

Et dès septembre 2024, le développement du BuzzyPark de Nivelles, situé rue

de l’Industrie, sera lancé. Bien plus vaste encore que celui de Wavre mais pensé selon les mêmes critères, le futur site offrira une superficie de 15.000 m². Le prochain projet se distinguera par une offre de construction personnalisée pouvant répondre aux demandes spécifiques des entreprises intéressées. La mise sur le marché des espaces disponibles débutera avant l’été.

Pour étendre sa toile rapidement, une des pierres angulaires de la stratégie d’expansion des pilotes de BuzzyPark sera la consolidation de partenariats étroits avec les intercommunales locales afin de créer un écosystème dans lequel les ressources et les compétences sont partagées pour mener des projets communs.

A la une