16.4 C
Belgique

Food Delivery : les business models des entreprises belges

Les entreprises de livraison de food comme Kazidomi, Foodbag et Crowd Cooks réinventent la gastronomie à domicile, chacune avec son propre modèle économique, ses stratégies de croissance et ses engagements en matière de durabilité. Au menu ? Leurs défis, les solutions et leurs perspectives d’évolution.

Le marché belge de la livraison de food est en pleine mutation, les entreprises du secteur redéfinissent la manière dont nous consommons nos repas et produits alimentaires. Ces acteurs innovants ont des modèles économiques variés, des stratégies de croissance ambitieuses et un engagement profond envers la durabilité. Découvrez comment Emna Everard de Kazidomi, Stéphane Ronse de Foodbag et David Garlot et Talina Sterneberg de Crowd Cooks s’adaptent aux défis logistiques, optimisent leurs marges bénéficiaires, et s’efforcent de créer un impact positif sur la société. Des plats préparés à réchauffer aux plats à cuisiner, en passant par la livraison de vos produits sains, plongez dans l’univers des entreprises belges qui mettent les petits plats dans les grands ! 

Stratégies gagnantes

Dans un marché en pleine évolution, ce type d’entreprise doit adopter des modèles économiques variés et des stratégies de différenciation pour rester compétitifs. Foodbag, par exemple, mise sur une approche 100 % belge, avec des colis-repas à base de recettes locales et de produits provenant de producteurs belges. « Nous proposons des repas à cuisiner, conçus pour le marché belge, avec des ingrédients locaux, » explique le founder Stéphane Ronse. Cette stratégie permet à Foodbag de se démarquer des entreprises étrangères opérant sur le marché belge. Concernant le modèle économique, Foodbag utilise un système de précommande pour minimiser le gaspillage alimentaire. « Nous commandons exactement ce que nos clients demandent, ce qui garantit des produits ultra frais, » précise Stéphane Ronse. Cette approche « right on time » permet à l’entreprise de maintenir des marges bénéficiaires tout en limitant les coûts.

Crowd Cooks, de son côté, propose des repas déjà cuisinés, équilibrés et adaptés aux familles. Talina Sterneberg, co-fondatrice de Crowd Cooks, l’affirme : « Nous garantissons des repas avec un nutriscore majoritairement entre A et B. » L’entreprise prévoit d’élargir son offre pour passer de 12 à 20 repas par semaine, ainsi qu’une nouvelle plateforme web pour permettre aux clients de mieux planifier leurs repas. Ces efforts contribuent à la fidélisation des clients et à l’augmentation du panier moyen. Chez Crowd Cooks, le modèle repose sur des abonnements hebdomadaires, avec un prix moyen de 69,90 € par semaine pour six repas. La marge bénéficiaire après production et livraison est d’environ 28 %. « Notre modèle nous permet de croître sans investissements lourds grâce à la sous-traitance, » indique David Garlot, co-fondateur de Crowd Cooks. Ce modèle flexible donne à l’entreprise une grande agilité pour s’adapter aux évolutions du marché.

Kazidomi, spécialisée dans l’e-commerce de produits alimentaires, vous livre vos courses et se distingue par son engagement envers la santé et la durabilité, offrant des produits biologiques et en éliminant plus de 200 additifs nocifs. « Nous voulons offrir une alternative unique sur le marché belge, » souligne Emna Everard, la fondatrice et CEO. Kazidomi prévoit également d’élargir sa gamme de produits et de continuer à innover pour rester compétitif. Cette orientation vers la durabilité et la santé renforce l’attrait de l’entreprise auprès des consommateurs soucieux de leur bien-être et de l’environnement. Kazidomi, quant à lui, propose un abonnement annuel offrant des réductions sur les produits. Pour maximiser ses marges, Kazidomi développe sa propre marque en parallèle des marques tierces. « Nous avons également des stratégies de croissance à long terme, comme l’expansion géographique et le rachat d’autres acteurs, » ajoute Emna Everard. Cela permet à l’entreprise d’augmenter ses marges tout en proposant des produits de qualité à ses clients.

Lire aussi: « L’’avantage du e-commerce c’est qu’il n’y a pas de frontières »

Maîtriser la logistique

La gestion de la chaîne d’approvisionnement est un défi majeur pour les entreprises de livraison de food. Emna Everard explique que « maintenir une chaîne d’approvisionnement durable tout en restant compétitif n’est pas simple. » Par exemple, les alternatives durables au plastique peuvent coûter deux fois plus cher. Pour y faire face, Kazidomi travaille en étroite collaboration avec ses partenaires logistiques pour optimiser ses processus.

Chez Foodbag, la livraison du dernier kilomètre est un enjeu central. Stéphane Ronse précise que l’entreprise explore des solutions pour rendre son matériel roulant plus durable. « Nous testons de nouvelles façons de livrer dans les centres-villespour réduire notre impact environnemental, » dit-il. De même, Crowd Cooks s’est associé à Shippr pour gérer ses livraisons, ce qui permet à l’entreprise de se concentrer sur l’expérience client sans investissements lourds.

Durabilité et responsabilité sociale

La durabilité est un pilier majeur pour les trois acteurs. Chez Crowd Cooks, la durabilité est intégrée dans le modèle commercial, avec des sacs en papier carton pour les livraisons et des barquettes 100 % recyclables. « Nous collaborons avec l’association Saint Vincent de Paul pour redistribuer les repas non livrés aux personnes dans le besoin, » explique David Garlot.

Foodbag vise à électrifier sa flotte pour réduire son impact environnemental. « Nous mettons tout en œuvre pour minimiser notre empreinte carbone, » indique Stéphane Ronse. Enfin, Kazidomi, certifié Bcorp, prend des mesures concrètes pour réduire son impact, comme la compensation des émissions carbone et l’utilisation de matériaux recyclés ou compostables pour les emballages.

Perspectives d’avenir

Les perspectives d’avenir pour le marché de la livraison de food en Belgique sont prometteuses. Foodbag prévoit de continuer à innover pour apporter davantage de commodité aux clients. « Nous préparons de grandes innovations pour nous différencier de la concurrence, » précise Stéphane Ronse, sans nous en dire plus. De son côté, Kazidomi mise sur l’innovation produit et l’excellence du service client pour rester compétitif. « Nous entendons rester un acteur majeur dans ce secteur en continuant à innover et à offrir un service de qualité, » précise Emna Everard. Enfin, Crowd Cooks prévoit d’augmenter son offre et de développer sa plateforme web pour améliorer le taux de fidélisation. « Nous voulons offrir plus de commodité à nos clients tout en maintenant notre engagement envers la durabilité, » conclut David Garlot.

Avec des modèles économiques innovants, des stratégies de croissance audacieuses et un engagement envers la durabilité, ces entreprises montrent la voie à suivre pour le secteur de la livraison de repas et produits alimentaires en Belgique. Elles prouvent qu’il est possible de concilier praticité, qualité et durabilité tout en restant compétitives. Ensemble, elles façonnent l’avenir de la food à la maison ! 

Marine Dehossay
Marine Dehossay
Après avoir écrit pour divers médias tels que le webzine liégeois Boulettes Magazine, son extension papier Sirop, le magazine B2B PUB, ou encore le ELLE Belgique, la plume de cette publicitaire de formation, s'est posée chez Forbes. Ses sujets de prédilection ? Les small businesses, les réseaux sociaux, le lifestyle, le leadership, l’innovation, les tendances et toutes les personnalités belges (ou non) qui auront un impact positif en Belgique. Ses valeurs ? La créativité, la durabilité et mettre les femmes à l’honneur !

A la une