17.4 C
Belgique

Un morceau du centre-ville de Wavre renaît enfin de ses cendres

C’est la reconversion d’un angle à l’abandon de l’hypercentre de la ville de Wavre qui sera à l’enquête publique la semaine prochaine. Son nom: Pharos. Le porteur du projet est la société de promotion immobilière Dare 2 Build.

Depuis plus de 10 ans déjà, le tissu commercial du coeur de la capitale provinciale du Brabant wallon se dégrade. Et la plupart des grands projets immobiliers lancés pour réanimer ce coeur échouent avant le port.

C’est pourquoi Vincent Andre et John-John Goossens, les deux pilotes de la société Dare 2 Build, dont le siège se trouve à La Hulpe, ne sont pas peu fiers de dévoiler les contours de leur projet résidentiel qui devrait enfin réanimer l’angle (mort) de la place centrale de Wavre formé par la Voie du Tram et la rue de Namur.

«Notre projet vise à remplacer un ensemble de bâtiments insalubres connexes par un nouveau complexe majoritairement résidentiel. L’angle de l’ensemble sera orienté vers la place Bosch sous la forme d’un phare, d’où le nom Pharos», expliquent les maîtres d’ouvrage.

Long travail de concertation

Vu son emplacement, la demande de permis d’urbanisme qui vient d’être déposée et est soumise à l’avis de la population durant un mois à partir du 29 janvier a été élaborée en étroite collaboration avec le service d’Urbanisme local; mais aussi avec la Région wallonne et le Collège communal de Wavre.

Une réflexion approfondie sur la revitalisation urbaine du quartier « pour le rendre à la fois plus sûr et plus vivant » a été menée en partenariat avec les architectes Agora et AAUCB (Christian Berger). A cet effet, la façade du futur complexe sera partiellement ouverte et donnera sur un intérieur d’îlot minéralisé alternant espaces végétalisés et de jardin (voir visuel). Les alignements à rue seront modifiés et les trottoirs élargis.

Démolition-reconstruction

Après démolition des immeubles insalubres, pas moins de 61 logements neufs de superficie variable et plusieurs emplacements pour des activités complémentaires (services, professions libérales, commerces ou bureaux) seront répartis sur trois bâtiments de respectivement 19, 24 et 18 appartements. Les parkings (souterrain et hors-sol) prévoient 101 places  pour voitures et 112 pour vélos.

Chauffage collectif

 

Toitures vertes avec système extensif (1.051m² au total) et panneaux photovoltaïques sont également au programme. Et un système monitoré de chauffage collectif permettra de réduire au maximum la consommation et la production de CO2.

A la une