17.4 C
Belgique

Insentials, l’entreprise belge florissante d’Amandine De Paepe: « Pour 2024, je prévois un chiffre d’affaires de 8 à 10 millions »

Il y a trois ans à peine, en mars 2021, la nutritionniste Amandine De Paepe (41 ans) lançait Insentials, une plateforme en ligne de vitamines et de compléments alimentaires. Elle avait alors prédit atteindre un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros en 2023. En réalité, elle a presque doublé cette prévision, avec plus de 35% d’EBIDTA, son minimum. « Je suis réaliste. Mes prévisions sont toujours à la baisse», explique la Gantoise. « Pour 2024, je prévois de 8 à 10 millions d’euros, mais peut-être finirons-nous par doubler ce chiffre-là aussi. Tout est possible, mais je garde les pieds sur terre », dit-elle (rires).

Amandine possédait une grande expérience scientifique grâce à son parcours dans le secteur pharmaceutique, mais pas dans le e-commerce. Au début, elle a payé le prix de l’apprentissage. « La vente en ligne était totalement nouvelle pour moi. Pourtant, je voulais me concentrer là-dessus, et avec succès : aujourd’hui, plus de 80 % des ventes viennent du canal en ligne. Pour financer ce démarrage, j’ai pitché mon projet auprès de Mario Debel, l’ancien CEO d’OmegaPharma. En retour, il a reçu 20% des parts. Je ne sais pas si j’aurais pu demander plus ou moins, mais cette part semblait juste et je n’ai pas encore regretté une seconde. »

Croissance à l’étranger

Si Amandine De Paepe s’attend à ce que le chiffre d’affaires soit multiplié par deux, c’est qu’elle compte franchir une étape importante en 2024 : l’internationalisation. « Il est temps de vendre dans d’autres pays. Mi-2024, nous allons tester deux pays. Cette étape pourrait signifier un tournant très important pour Insentials et j’ai toute confiance. Nous allons tester ce qui fonctionne, dupliquer et intensifier la production. Il nous faut du bon sens, ajuster là où c’est nécessaire et faire preuve de flexibilité dans notre approche. » Elle sait qu’une fois cette étape franchie, elle doit être prête à 100% pour une croissance potentielle. Cependant, les préparatifs sont presque terminés. « Pour l’internationalisation, il est possible que nous ayons besoin de lever des fonds, mais j’estime cette probabilité faible car nous avons de bons chiffres. Ce n’est donc pas d’actualité. Ce qui fonctionne bien, nous le dupliquons. Nous n’essayons pas de convaincre le consommateur d’ acheter ce qui ne fonctionne pas. Nous envoyons un message honnête au consommateur, nous répondons aux besoins. Nous continuons à investir dans l’innovation et l’éducation. Entre-temps, nous avons aussi tous les talents en interne, je m’entoure de profils forts. »

Amandine De Paepe insentials

Trois indicateurs de performance clés

Avec le marketing digital comme stratégie principale, Amandine se concentre principalement sur le Return on Advertising Spend, la fidélité des clients ainsi que Average Order Value. « Ces trois KPI sont toujours sains chez Insentials et assurent des chiffres solides. Le client est roi, la stratégie pull est toujours gagnante. Nous écoutons les besoins des clients. A côté des données, le service clientèle est donc également très important. Grâce à mon expérience, je comprends bien le marché. Je connais les troubles dont souffrent les femmes, je sais comment les traiter et je connais le rôle vital du foie. » À l’aide d’un questionnaire personnel et scientifiquement fondé, l’équipe d’Insentials élabore un plan sur mesure comprenant des suppléments et des conseils gratuits sur le mode de vie et l’alimentation. Le test effectué n’est pas juste un test, mais est réalisé à l’aide de la technologie de scan facial. Cette percée technologique est le résultat de recherches approfondies, validées par des scientifiques, des ingénieurs et des professeurs, y compris ceux de l’Université de Delft.

« Cette technologie détecte le flux sanguin dans votre visage, ce qui lui permet de mesurer vos paramètres de santé tels que le sommeil, la fréquence cardiaque, le niveau d’énergie et la santé mentale. Cela se fait en appliquant des techniques avancées de traitement de signal et machine learning sur le scan du visage, ce qui lui permet de capturer de petites régions du visage pertinentes de votre circulation sanguine cutanée. » En fonction de ce scan, le système conseille des compléments, les Smart Insentials, Detox Boost ou Gut Day, par exemple. Vous savez dont vous avez besoin ? Vous pouvez également commander les suppléments d’Amandine à l’unité ou – depuis un mois – sous forme d’abonnement. « Chaque jour, nous traitons entre 350 et 550 colis. »

Prix Bold Future Award de Veuve Clicquot

Son entreprise lui a valu un prix magnifique: le Bold Future Award belge de Veuve Clicquot 2023. Il s’agit d’un prix internationalement convoité récompensant le plus grand talent féminin émergent en entrepreneuriat. « Gagner ce prix en janvier dernier a été le plus beau moment de ma carrière. Evidemment, à côté de la reconnaissance en obtenue l’année dernière pour mon best-seller. Comme ce prix est très célèbre à l’étranger, il tombait à pic. J’étais abasourdie. Et voir mon père verser une larme lorsque j’ai été appelée sur scène signifie beaucoup pour moi. »

Amandine De Paepe a remporté le Bold Future Award by Veuve Clicquot © Martin Pilette Production

Législation stricte

Pour ses produits, Amandine bénéficie d’une notification belge, la législation la plus stricte d’Europe. « Nous sommes donc très fiers de produire en Flandre avec un numéro de notification. La qualité et la science seront toujours prioritaires. C’est une grande différence par rapport à nos concurrents. Il ne s’agit pas seulement de marketing. La science et les innovations représentent 80 % de notre attention, le marketing 20 %. Je pourrais écrire un livre sur les formules de très mauvaise qualité sur le marché, sur la quantité d’oxyde de magnésium encore vendue en pharmacie. Ou sur le nombre de shots de collagène pleins de sucres et d’édulcorants. La législation pourrait être plus stricte. Ou alors il faudrait un label. Une sorte de nutriscore pour les compléments . C’est peut-être le prochain business que je pourrais lancer ? », conclut-elle (rires).

Daphne Dorgelo
Daphne Dorgelo
Daphne Dorgelo (1996) travaille chaque semaine pour Forbes, où elle rédige des articles sur le style de vie luxueux, le leadership, l'innovation, les tendances et, bien sûr, les entrepreneurs belges inspirants. Sa passion pour le journalisme et les médias s'est manifestée dès son plus jeune âge. Après avoir obtenu une licence en information aux Pays-Bas, elle s'est installée dans la ville belge du diamant il y a six ans, après avoir obtenu un master en journalisme à la KU Leuven d'Anvers. Cela fait maintenant huit ans qu'elle écrit en tant que pigiste pour divers magazines, dont quatre ans pour des magazines de style de vie belges tels que L'OFFICIEL, Fifty & Me et ELLE.

A la une